Textbooks Sur les chemins noirs – Sisnlaw.co.uk

Sur les chemins noirs L ann e avait t rude Je m tais cass la gueule d un toit o je faisais le pitre J tais tomb du rebord de la nuit, m tais cras sur la Terre Il avait suffit de huit m tres pour me briser les c tes, les vert bres, le cr ne J tais tomb sur un tas d os Je regretterais longtemps cette chute parce que je disposais jusqu alors d une machine physique qui m autorisait vivre en surchauffe Pour moi, une noble existence ressemblait aux crans de contr le des camions sib riens tous les voyants d alerte sont au rouge mais la machine taille sa route La grande sant Elle menait au d sastre, j avais pris cinquante ans en dix m tres A l h pital, tout m avait souri Le syst me de sant fran ais a ceci de merveilleux qu il ne vous place jamais devant vos responsabilit s On ne m avait rien reproch , on m avait sauv La m decine de fine pointe, la sollicitude des infirmi res, l amour de mes proches, la lecture de Villon le punk, tout cela m avait soign Un arbre par la fen tre m avait insuffl sa joie vibrante et quatre mois plus tard j tais dehors, bancal, le corps en peine, avec le sang d un autre dans les veines, le cr ne enfonc , le ventre paralys , les poumons cicatris s, la colonne clout e de vis et le visage difforme La vie allait moins swinguer Il fallait pr sent me montrer fid le au serment de mes nuits de piti Corset dans un lit troit, je m tais dit voix presque haute si je m en sors, je traverse la France pied Je m tais vu sur les chemins de pierre Je voulais m en aller par les chemins cach s, flanqu s de haies, par les sous bois de ronces et les pistes orni res reliant les villages abandonn s Il existait encore une g ographie de traverse pour peu que l on lise les cartes, que l on accepte le d tour et force les passages Loin des routes, il existait une France ombreuse prot g e du vacarme, pargn e par l am nagement qui est la pollution du myst re Une campagne du silence, du sorbier et de la chouette effraie Des motifs pour courir la campagne, j aurais pu en aligner des dizaines Me seriner par exemple que j avais pass vingt ans courir le monde entre Oulan Bator et Valparaiso et qu il tait absurde de conna tre Samarcande alors qu il y avait l Indre et Loire Mais la vraie raison de cette fuite travers champs, je la tenais serr e sous la forme d un papier froiss , au fond de mon sac Avec cette travers e pied de la France r alis e entre ao t et novembre , Sylvain Tesson part la rencontre d un pays sauvage, bizarre et m connu C est aussi l occasion d une reconqu te int rieure apr s le terrible accident qui a failli lui co ter la vie en ao tLe voici donc en route, par les petits chemins que plus personne n emprunte, en route vers ces vastes territoires non connect s, qui ont miraculeusement chapp aux assauts de l urbanisme et de la technologie, mais qui apparaissent sous sa plume habit s par une vie ardente, turbulente et fascinanteSylvain Tesson est n enAventurier et crivain, pr sident de la Guilde europ enne du Raid, il est l auteur de nombreux essais et r cits de voyage, dont L axe du loup Son recueil de nouvelles Une vie coucher dehors , s inspirant de ses p r grinations, reportages et documentaires, a re u le prix Goncourt de la nouvelleDans les for ts de Sib rie a t couronn par le prix M dicis essaiet Berezina par le prix des Hussards

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *