read online Prime Le Prince jaune – Sisnlaw.co.uk

Le Prince jaune Hiver en Ukraine cinq, six ou sept millions de cadavres, entre % et % de la population totale de cette contr e r put e pour la fertilit l gendaire de son sol a succomb aux ex cutions sommaires, aux d portations, et surtout la famine mortelle organis e froidement par le pouvoir sovi tique, d cid imposer la collectivisation aux paysans Les bandes de communistes arm s proc dent des fouilles impitoyables, enlevant aux fermiers moribonds jusqu au dernier grain de bl Sous pr texte de lutte contre les koulaks exploiteurs , une civilisation s culaire est d truite avec son folklore, ses traditions, sa spiritualit Le cannibalisme fait son apparition dans le grenier proverbial de l Europe Les parents gorgent leurs enfants, et, la tomb e de la nuit, un homme seul ne sort plus de peur d tre d pec et mang Faute de b ches, le bl confisqu pourrit dans des silos gard s militairement sous les yeux des foules affam es Lors des rafles g antes, des paysans captur s sont jet s p le m le, morts et vivants, dans des fosses communes Ce g nocide communiste, comparable par plus d un c t l extermination des Juifs sous Hitler ou des Cambodgiens sous Pol Pot, fut soigneusement camoufl Aux visiteurs occidentaux, on montrait des fermes collectives mod les, et Edouard Herriot lui m me fut dupe d un kolkhoze factice, mise en sc ne pr par e sp cialement son intentionHiver en Ukraine cinq, six ou sept millions de cadavres, entre % et % de la population totale de cette contr e r put e pour la fertilit l gendaire de son sol a succomb aux ex cutions sommaires, aux d portations, et surtout la famine mortelle organis e froidement par le pouvoir sovi tique, d cid imposer la collectivisation aux paysans Les bandes de communistes arm s proc dent des fouilles impitoyables, enlevant aux fermiers moribonds jusqu au dernier grain de bl Sous pr texte de lutte contre les koulaks exploiteurs , une civilisation s culaire est d truite avec son folklore, ses traditions, sa spiritualit Le cannibalisme fait son apparition dans le grenier proverbial de l Europe Les parents gorgent leurs enfants, et, la tomb e de la nuit, un homme seul ne sort plus de peur d tre d pec et mang Faute de b ches, le bl confisqu pourrit dans des silos gard s militairement sous les yeux des foules affam es Lors des rafles g antes, des paysans captur s sont jet s p le m le, morts et vivants, dans des fosses communes Ce g nocide communiste, comparable par plus d un c t l extermination des Juifs sous Hitler ou des Cambodgiens sous Pol Pot, fut soigneusement camoufl Aux visiteurs occidentaux, on montrait des fermes collectives mod les, et douard Herriot lui m me fut dupe d un kolkhoze factice, mise en sc ne pr par e sp cialement son intention

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *