Read Reading Sommeil By Haruki MURAKAMI – Sisnlaw.co.uk

Sommeil Voil dix sept nuits que je ne dors plus Attention, je ne parle pas d insomnie L insomnie, j ai une id e de ce que c est J en ai fait une sorte l poque o j tais l universit Je dis une sorte parce que je n ai pas la certitude que les sympt mes correspondaient exactement ce qu on appelle commun ment insomnie Si j tais all e consulter dans un h pital, j aurais sans doute au moins appris si c tait de l insomnie ou pas Mais il me semblait inutile d aller l h pital Je n avais aucune raison fond e de croire a, une intuition, c est tout Je ne suis m me pas all e voir un m decin Et je n en ai m me pas parl ma famille ou mes amis De toute fa on, ils m auraient dit d aller l h pital Cette sorte d insomnie avait dur tout un mois Pendant ce mois l , je n ai pas pass une seule nuit de sommeil normale Il suffisait que je me mette au lit avec l id e de dormir pour qu instantan ment, comme par un r flexe conditionn , je me sente compl tement r veill e Plus je m effor ais de m endormir, moins j y parvenais Je me sentais au contraire de plus en plus r veill e J essayai toutes les m thodes possibles mais rien n y fit, pas m me les somnif res ni l alcool Vers l aube enfin, je sentais un assoupissement me gagner Ce n tait cependant pas un v ritable sommeil A peine le bout de mes doigts effleurait il le bord du sommeil que d j je me r veillais Je commen ais somnoler, mais je sentais ma conscience compl tement veill e me surveiller de la pi ce voisine, peine s par e de moi par une mince paroi Mon corps physique flottait vaguement dans la clart de l aube, et juste c t je sentais le regard insistant et la respiration de ma conscience Mon corps voulait dormir, ma conscience voulait rester veill e Je passais la journ e enti re dans un tat de semi somnolence J avais la t te vague, embrum e Je n arrivais plus valuer la distance qui me s parait des objets alentour, ni leur volume ou leur texture Cette somnolence me submergeait, intervalles r guliers, comme une vague Sur la banquette du m tro, ma table de travail, pendant les cours ou le d ner, je m assoupissais mon insu Ma conscience s loignait de mon corps Le monde se mettait vaciller sans bruit Tout s croulait autour de moi Je laissais tomber bruyamment terre mon stylo, ma fourchette, mon sac main J aurais voulu m endormir profond ment Mais non L tat de veille tait toujours pr sent Je sentais son ombre glac e au dessus de moi C tait ma propre ombre trange, pensais je au milieu de ma torpeur Je suis l int rieur de mon ombre Je marchais en somnolant, mangeais en somnolant, parlais en somnolant Or, bizarrement, personne de mon entourage ne s apercevait de l tat limite dans lequel je me trouvais En un mois, je perdis six kilos Mais ni ma famille ni mes amis n y pr t rent attention Je vivais en dormant Ce texte fait r f rence une dition puis e ou non disponible de ce titreEnvo tante et onirique, une des nouvelles les plus nigmatiques de Haruki Murakami, superbement illustr e aux couleurs de nuit, par Kat Menschik Dans un style pur et cristallin, une plong e obs dante dans les dix sept nuits sans sommeil d une femme, pour p n trer tout le myst re et la magie de l univers du ma tre Du pur Murakami Elle Traduit du japonaispar Corinne Atlan


About the Author: Haruki MURAKAMI

En tant qu’auteur connu, certains de ses livres fascinent les lecteurs, comme dans le livre Sommeil , qui est l’un des lecteurs les plus recherchés Haruki MURAKAMI auteurs dans le monde.



8 thoughts on “Sommeil

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *