[free] La fin de l'homme rouge -Prix Médicis essai 2013 - Prix Nobel de Littérature 2015 Author Svetlana Alexievitch – Sisnlaw.co.uk

La fin de l'homme rouge -Prix Médicis essai 2013 - Prix Nobel de Littérature 2015 Arm e d un magn tophone et d un stylo, Svetlana Alexievitch, avec une acuit , une attention et une fid lit uniques, s acharne garder vivante la m moire de cette trag die qu a t l URSS, raconter la petite histoire d une grande utopie Le communisme avait un projet insens transformer l homme ancien le vieil Adam Et cela a march En soixante dix ans et quelques, on a cr dans le laboratoire du marxisme l ninisme un type d homme particulier, l Homo sovieticus C est lui qu elle a tudi depuis son premier livre, publi en , cet homme rouge condamn dispara tre avec l implosion de l Union sovi tique qui ne fut suivie d aucun proc s de Nuremberg malgr les millions de morts du r gime Dans ce magnifique requiem, l auteur de La Supplication r invente une forme litt raire polyphonique singuli re, qui fait r sonner les voix de centaines de t moins bris s Des humili s et des offens s, des gens bien, d autres moins bien, des m res d port es avec leurs enfants, des staliniens imp nitents malgr le Goulag, des enthousiastes de la perestro ka ahuris devant le capitalisme triomphant et, aujourd hui, des citoyens r sistant l instauration de nouvelles dictatures Sa m thode Je pose des questions non sur le socialisme, mais sur l amour, la jalousie, l enfance, la vieillesse Sur la musique, les danses, les coupes de cheveux Sur les milliers de d tails d une vie qui a disparu C est la seule fa on d ins rer la catastrophe dans un cadre familier et d essayer de raconter quelque chose De deviner quelque chose L histoire ne s int resse qu aux faits, les motions, elles, restent toujours en marge Ce n est pas l usage de les laisser entrer dans l histoire Moi, je regarde le monde avec les yeux d une litt raire et non d une historienne A la fin subsiste cette interrogation lancinante pourquoi un tel malheur Le malheur russe Impossible de se d partir de cette impression que ce pays a t l enfer d une autre plan teSvetlana Alexievitch est n e enen Ukraine Elle a frit des tudes de journalisme en Bi lorussie, o ses parents taient instituteurs Sa premi re publication, La guerre n a pas un visage de femme, en , sur la Seconde Guerre mondiale, d nonc e comme antipatriotique, naturaliste, d gradante mais soutenue par Gorbatchev est un best seller Chaque nouveau livre est un v nement et un scandale Les Cercueils de zinc, en , sur la guerre d Afghanistan, qui la fait conna tre en France et sera adapt pour le th tre par Didier Georges Gabily Ensorcel s par la mort, en , sur les suicides qui ont suivi la chute de l URSS et La Supplication, en , sur Tchernobyl Elle vit de nouveau Minsk, apr s un long s jour Berlin


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *