Reading Le sexe bizarre : Pratiques érotiques d'aujourd'huiAuthor Agn s Giard – Sisnlaw.co.uk

Extrait de l introduction d Agns Giard la question Quel est le fantasme le plus bizarre , le rdacteur en chef d une revue consacre aux pratiques cuir et latex m a rpondu qu il avait un jour reu la lettre d un homme qui aimait la laine au point de s en tricoter des tenues intgrales Gliss dans son fourreau de mohair comme dans une chaussette gante, notre amoureux de la laine n accordait aucune importance la beaut de ses tricots Quand il avait fini une pelote rouge, il pouvait continuer avec une pelote violette, puis verte, sans se soucier d autre chose que d obtenir une gaine d , m de hauteur, le recouvrant de la pointe des pieds au sommet de la tte Des photos jointes son tmoignage illustraient cette passion trange, d autant plus trange que totalement dnue de la moindre recherche esthtique Cet homme l se sentait trs proche des amoureux de latex et pourtant sa lettre ne fut jamais publie dans la revue laquelle il avait envoy son tmoignage, revue pourtant extrme en son genre trop bizarre Aprs des annes de journalisme underground, passes enquter sur les phnomnes marginaux et les artistes dviants, il m est souvent arriv moi aussi de rester interloque devant certaines pratiques Dans telle soire parisienne ftichiste, on croise rgulirement un homme bougeoir, qui prend la pose si possible acrobatique en tenant deux bougies entre les doigts de pied et deux autres dans les mains Il ne change de pose que le temps d allumer de nouvelles bougies Bizarre Bizarre aussi cette jeune femme qui adore les monstres de films Z au point d exiger de son mari qu il porte un masque de Klingon Et que dire de ce garon qui demande toujours aux inconnues si elles sont chatouilleuses Faire rire les filles en stimulant leurs zones rflexes, rien de plus excitant pour lui Il y a des hommes qui aiment les doigts de pied et qui vivent avec ceux de leur femme des expriences intenses D autres ne sont heureux que lorsqu ils voient des souliers talon blanc sur les pdales d une CorvetteIls font partie d un club de fantasmeurs trs particuliers qu on appelle les pedal pumpers les amoureux de pieds sur l acclrateur Ils sont amoureux de tout et de n importe quoi des semelles intrieures de mocassins aux baudruches gonflables en forme de Bambi force de les dcouvrir, j en suis venue penser que la libido humaine pouvait s emparer des lments les plus innocents de la vie quotidienne pour en faire les instruments d une rotique ferie L inventivit n a pas de limites, semble t il Je suis sre qu il existe des amoureux de panneaux de signalisation routire ou de la Victoire de Samothrace Rien n est sacr et les superhros de bande dessine comme les icnes religieuses sont les premires victimes de cette propension universelle presque blasphmatoire dtourner les choses de leur destination premire et les convertir en objets de dsir Ces fantasmes qui sortent de la norme n ont pourtant rien de rvolutionnaire Tout d abord, parce qu ils ne sont pas nouveaux Des adeptes de chatouille ou de chaussures, par exemple, on en trouve des traces aussi anciennes que possible La seule nouveaut vient de l Internet, qui a permis certaines tribus rotiques, autrefois isoles, de s exprimer sur un rseau mondialAgns Giard, journaliste Libration, responsable de la chronique sexe Lesculs , est galement l auteur de plusieurs ouvrages consacrs l rotisme japonais L Imaginaire Erotique au Japon , Glnat , Dictionnaire de l amour et du plaisir au Japon , Glnat et Les Objets du dsir au Japon , Glnat Le Sexe Bizarre, publi en , est maintenant rdit en couleur, complt de nouveaux textes et agrment d images indites Le sexe bizarre : Pratiques érotiques d'aujourd'hui


About the Author: Agn s Giard

En tant qu’auteur connu, certains de ses livres fascinent les lecteurs, comme dans le livre Le sexe bizarre : Pratiques rotiques d'aujourd'hui , qui est l’un des lecteurs les plus recherchés Agn s Giard auteurs dans le monde.



4 thoughts on “Le sexe bizarre : Pratiques érotiques d'aujourd'hui

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *