read online Best L'étanger: Ou le pari de l'autre Author Tobie Nathan – Sisnlaw.co.uk

L'étanger: Ou le pari de l'autre Avant propos J ai voulu ici parcourir la notion d tranger du point de vue d autres mondes et je me suis trouv devant une aporie Les mondes que je connais un peu considrent comme trangers des tres habitant d autres univers Nous traduisons faussement leurs notions par des mots que nous pensons quivalents en franais esprits, diables, divinits, gnies Alors que le seul mot qui conviendrait est bien l autre, l tranger, au sens tymologique La connaissance de ces autres, de leur cologie, de leurs modes d existence, de leurs intentions, de leurs exigences, passionne littralement les humains Mais les explorations auxquelles se livrent ceux des mondes loigns prennent des chemins trs diffrents des ntres Lorsqu ils entreprennent une investigation de l altrit, ils savent que l esprit seul ne peut suffire Pour apprhender un autre qui n est pas un semblable, il faut lui cder notre corps et notre me, du moins le temps de la rencontre Les mthodes de l anthropologie et plus gnralement des sciences humaines qui ont formalis une faon de dcrire de manire objective la vie des autres, leurs penses, leurs manires de table ou leurs manires de lit, ne pouvaient tre utilises ici, car ces mthodes prsupposent que, au del des diffrences, nous partageons l essentiel Il est vrai qu en franais d aujourd hui nous appelons trangers des semblables qui habitent ailleurs, dans d autres lieux, dans d autres langues des semblables, tout de mme J ai cherch une mthode me permettant de dcrire des tres avec lesquels nous ne partageons rien, de vritables autres Plus encore, j entends dmontrer que ce type de dmarche assouplit notre existence et nos raideurs, nous familiarisant avec l altrit en nous proposant l exprience de sa radicalit Qui a fait l exprience de vritables autres sait ce qu est un autre et ne le confondra plus avec un semblable Cet essai est un hybride, il emprunte la fiction sa capacit nous transmettre l exprience, et l anthropologie plutt l ethnologie de Marcel Mauss l analyse fine de notions provenant d autres univers On pourrait appeler cette faon d crire philosofiction, un mot que j ai imagin sur le modle de science fiction J implore l indulgence du lecteur qui pourrait tre drout dans un premier temps par une telle dmarche Elle n est pas simple fantaisie La forme se veut ici aussi signifiante que le contenu Pour l aider nanmoins, j ai tent un glossaire qu il pourra trouver en fin de volumeTexte atypique l ethnopsychiatre y mle fictions et analyses, rcit singulier et rflexion sur l altrit A Paris, un dimanche d aot, des enfants par centaines s vanouissent dans les jardins publics Leurs symptmes voquent une crise aigu d pilepsie, sans squelle apparente Les jours suivants, ces enfants qui ne se connaissaient pas commencent se chercher, se rejoindre, se regrouper Les pouvoirs publics doivent finalement prendre au srieux l hypothse d une prise de contrle de ces petits par d invisibles puissances, dont l origine extraterrestre demeure aussi nigmatique que les motivations Sur cette trame, l exercice de philosofiction que tente Tobie Nathan consiste nouer des fils tirs de ses multiples travaux sur les diables, les phnomnes rels ou supposs de possession et d influence Argument central la rencontre avec un autre qui n est pas notre semblable suppose qu on lui cde, au moins pour un temps, corps et me Roger Pol Droit Le Monde dufvrier


About the Author: Tobie Nathan

Tobie Nathan, n en 10 novembre 1948 au Caire en gypte, est un universitaire, diplomate et crivain de nationalit franaise Professeur mrite de psychologie luniversit de Paris VIII, il est le reprsentant le plus connu de l ethnopsychiatrie en France.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *